Les 10 meilleures photos déco salle de bain

Les 10 photo meilleur pour deco salle de bain moderne avec Les meilleures idées

carrelage salle de baine

retrouvé nous les meilleur les inforlmation de carrelage salle de bain ,Les différents types de carrelage pour salle de bain

Comment décoration une petite salle de bain?

découvrir Nos les meilleures idées pour décoration une petite salle de bain

Bibliothèque photo decoration Salle De Bains

Découvrez les meilleur bibliotique décoration votre salle de bains pour trouver des idées et tendances

Comment bien éclairer votre salle de bain ?

La salle de bain est une pièce intime c'est un lieu de bien-être mais c'est aussi une pièce technique parce qu'il faut pouvoir les sécuriser en matière de luminaires

mardi 10 juin 2014

les couleurs pour la salle de bain

À la fois chic et colorée, cette création sur mesure marie éléments chinés et discret raffinement des accessoires. Et sied à ses propriétaires.




Ils ne travaillent pas dans la mode, mais elle les a inspirés. Pour la décoration de leur salle de bains, les propriétaires de cette demeure ont fait appel à la couleur. Peut-être en hommage aux couturiers Sonia Rykiel ou Paul Smith et à leur travail sur la rayure, ils ont choisi d'appliquer celle-ci en bandes horizontales de diverses largeurs, dans un camaïeu de rose parme et d'écru. Résultat : un vaste espace très gai, mais d'une très grande élégance. Et pour affirmer davantage ce choix radical, le sol et les huisseries ont été saturés avec une huile noire puis un vernis. Le rendu possède un aspect imitant l'ébène, qui apaise l'ensemble.



Une harmonie entre rétro et contemporain Dans un coin,

une baignoire à pattes de lion marque l'espace. Elle a été chinée par les propriétaires, et repeinte dans un ton gris-noir. Une façon d'atténuer sa présence tout en l'harmonisant avec le sol. A ses côtés, une large vasque en céramique, elle aussi chinée, joue avec les codes rétros. Dans le but de casser ce style jugé trop marqué par les maîtres des lieux, la robinetterie des deux éléments relève d'un ton plus contemporain. Pour celle de la baignoire, qui ne pouvait l'accueillir, un coffrage s'imposait.




 ll intègre également la douchette et dissimule les tuyaux. Une cabine de douche achève l'ensemble, équipée d'un système de douche de tête. Malgré l'installation de spots encastrés et de quelques appliques murales, c'est la lumière naturelle qui a été priviligiée dans cette salle de bains. Au-dessus de la vasque, un grand miroir renvoie le jour de la fenêtre, et, du côté de la douche, une étroite paroi vitrée permet, là aussi, de tirer parti de l'ouverture. Enfin, à proximité de la zone de bain, le dressing se compose de grands placards à vêtements sur toute la hauteur, ainsi que d'un point de rangement qui vient structurer et clore cet espace. H s'agit d'un meuble haut de quatre tiroirs, encadré de deux autres, plus bas, pour faire à l'occasion office d'assise. Le tout peint en blanc laqué crée une rupture visuelle.

mardi 3 juin 2014

Une salle de bains pour deux personnes

Elle attire les jeunes couples comme les parents. La salle de bains duo, c'est une nouvelle zone d'intimité.
La tendance tendance concerne aussi bien les jeunes couples que les parents. La salle de bains version duo devient une nouvelle façon de penser ce lieu. Et chacun peut en profiter. «Même dans un petit espace ou pour un premier équipement, il est possible de créer une salle de bains pour deux agréable à vivre, explique Frédérique Thomazo, chef de produit salle de bains de Lapeyre. Pour les parents, elle est vécue comme un refuge, et traitée avec la chambre, dans un esprit de suite parentale ». La tendance, récente, semble se confirmer. « Depuis trois ou quatre ans, en marge de la salle de bains familiale, apparaissent ces nouveaux espaces. Cet aménagement, qui touche davantage les maisons individuelles pour une évidente question de place, permet la création d'un espace plus intime pour le couple », indique Maryline Stoeckel, chef de produit salle de bains de Schmidt. Lieu de toutes les attentions, cette pièce bénéficie d'une décoration plus raffinée, souvent épurée, et d'un équipement apportant un plus grand bien-être. Revue de détail.

La vasque et le rangement se démultiplient



Simples ou doubles, dupliquées ou non, les vasques permettent tous les agencements dans la salle de bains en duo, quelle que soit la configuration. «Mieux vaut tout de même disposer d'un espace d'au moins 6 m2 pour ce type d'implantation », conseille Maryline Stoeckel. Ces dernières années, les marques ont multiplié les modèles pour répondre à tous les besoins. «Du classique plan de 80 à 90 cm de largeur, nous assistons à un fort aurait pour les doubles vasques en 120, voire 140 cm », remarque Frédérique Thomazo. Ces vasques au format XXL se dotent de un robinet ou deux pour permettre un usage simultané sans se gêner. Pour qui préfère le modèle individuel, il reste possible de doubler le nombre de vasques, pour créer une répétition qui va donner un rythme et une structure à l'ensemble. Côté rangement, les enseignes travaillent pour apporter des solutions qui conviennent au couple. Les meubles sous vasque se dotent de tiroirs, plus faciles que les rangements à portes. Inspirés par la cuisine, les aménagements intérieurs se font jour : petits bacs pour les cosmétiques, flaconniers et autres rangements spécifiques pour libérer le plan de toilette et faire disparaître les produits que l'on veut de moins en moins voir. Pour l'agencement, là encore la répétition du meuble sous vasque ou de la colonne est de mise. Elle donne une identité au lieu, et permet à chacun de disposer de son espace personnel.

La douche prend ses aises




Si la douche à deux peut être une activité des plus agréables, rares sont ceux d'entre nous qui ont opté pour un aménagement en duo. Et pourtant ! Les marques, notamment de robinetterie, explorent quelques pistes, comme les douches de tête grand format 1 Ces modèles de plus de 20 cm de diamètre, rectangulaires, voire doubles, sont prévus pour une utilisation en couple, mais aussi en solo. Les colonnes de douche tiennent compte des usages : pour monsieur, la pomme de douche, tandis que madame préférera la douchette, pour ne pas se mouiller les cheveux. « Souvent, un couple va opter pour la douche en remplacement de la baignoire, et doter cet espace d'équipement de bien-être, comme les systèmes d'hydrothérapie», précise Maryline Stoeckel. Certains de ces équipements permettent d'ailleurs de progrtuniner des scénarios pour chacun, en fonction de ses préférences (type de jet, température de l'eau, etc.). Pour les receveurs, la tendance est aux grandes dimensions. Exit les petits bacs à douche peu confortables. Place aux douches à l'italienne, de plain-pied ou avec un receveur extraplat grand format. « Ces équipements peuvent remplacer la baignoire, note Frédérique Thomazo. Les cabines sont moins plébiscitées, au profit d'espaces ouverts ou semi-ouverts, qui facilitent l'usage, même à deux.



Baignoire double, spa et sauna rivalisent de confort





dans cette optique d'une installation en duo, même la baignoire a des arguments à faire valoir. Bien sûr, on connaît les modèles dotés d'équipements plaisir comme la balnéothérapie ou la chromothérapie, qui apportent confort aux utilisateurs. Mais arrivent désormais sur le marché des modèles grand format, utilisables et conçus pour deux. « Certaines marques proposent en effet des cuves de plus en plus larges avec des appuie-têtes amovibles, qui rendent la baignoire agréable qu'on soit seul ou à deux», constate Frédérique Thomazo. S'il est vrai que la douche remporte un beau succès, la baignoire maintient tout de même ses positions. «La baignoire reste synonyme de détente, reconnaît Maryline Stoeckel. Elle se prête à cet esprit de cocon que l'on peut rechercher dans une salle de bains en duo.» D'autres équipements peuvent aussi occuper cet espace, comme les spas, les saunas et cabines de hammam. S'ils nécessitent une place certaine et un investissement conséquent (par exemple, comptez au moins 7 000 euros pour un sauna, et de 8 000 à 10 000 Euro au minimum pour un spa), ils sont au quotidien le gage d'une relaxation assurée. Des modèles existent aujourd'hui pour s'intégrer dans des salles de bains sans avoir à engager de lourds travaux, avec une esthétique plus contemporaine, qui les rend compatibles avec tous les espaces.

dimanche 11 mai 2014

salle de bains et douches


Quoi de plus désagréable que de commencer une journée dans un univers étroit, resserré. étriqué, comprimé, tassé et... par conséquent, oppressant ? 

Un réveil de ce type peut facilement conditionner votre humeur pour les 15 heures suivantes. Alors qu'attendez-vous pour voir les choses en grand ? Si vous craquez pour les salles de bains spacieuses, autant pousser les possibilités jusqu'à Leurs limites. Et parmi les preuves de l'espace dans la pièce dédiée à la toilette : la présence d'une baignoire ET d'une douche. Histoire de vous laisser le choix. 


Une pluie drue

Quitte à installer une douche dans une large salle, mieux vaut s'orienter vers les modèles XXL. Dans ce domaine, il existe une règle sine qua non : interdit de vous cacher derrière du verre coloré ou des rideaux ! Les parois obstruantes réduisent «visuellement» l'espace de la pièce et recréent cette atmosphère étouffante dont vous cherchez à vous débarrasser.


Pariez plutôt sur un simple panneau de verre transparent. k"--k Au sol ? Conservez si possible cet esprit minimaliste. Sans transition de revêtement entre le coin douche et le reste de la salle, l'impression de grands espaces est décuplée. Pour cela, il suffit de réaliser un sol incliné. Côté équipement, évitez le seul pommeau de douche que vous dirigez à la main. Optez plutôt pour une colonne avec, éventuellement, une tête grand format. Idéale pour profiter de jets droits, comme sous une pluie drue. Reste un problème... La salle n'est pas extensible à l'infini et la présence de la baignoire crée souvent un véritable dilemme quant à la situation de la douche. Première solution : en angle.


Vous pouvez alors choisir une cabine de douche ouverte, avec une paroi simple, d'un seul battant, ou une cabine d'angle, s'ouvrant sur la pièce grâce à un arrondi. 1:autre possibilité ? Joindre la douche et le bain au milieu de la pièce, séparés par un petit muret. D'un côté une douche XXL, de l'autre une baignoire rectangulaire. Du plus bel effet dans un intérieur contemporain. 

Une marre ou un lac ?

La moitié du chemin est faite. Reste la baignoire. Bien entendu, pas question de freiner un si bel élan dans la recherche de grandeur : le bassin doit être étendu ou,


au moins, posséder une forme s'ouvrant sur le reste de la pièce. Pourquoi ne pas oser des modèles aux bords incurvés. Ceux-ci invitent à s'y plonger, comme dans une piscine. Le bain se doit en effet d'évoquer un endroit de baignade paisible plutôt qu'un petit espace dédié à la toilette. Les modèles arrondis, à la prestance évidente, jouent aussi magnifiquement ce rôle. Autre facteur d'importance pour favoriser l'impression d'espace : la situation de la baignoire. Comme pour la douche, un coin ou un côté permet de gagner de la place et donc de dégager un emplacement pour un grand tapis central, par exemple. Cependant, si le design de la baignoire vaut le coup d'œil, la placer au milieu de la, salle de bains reste la meilleur solution. Elle revêt alors le même rôle qu'une œuvre majeure que vous mettez en avant dans une exposition d'art... Les regards se portent sur le bain et l'espace disponible ai confirme la sensation de grandeur.


 2 en1

Ces options vous tentent mais la taille de la pièce vous empêche de les mettre en pratique? Il existe une ruse : l'installation 2 en 1, baignoire et douche. Vous conservez le choix. Le I défi va se situer dans la sélection d'un modèle élégant, qui n'évoque pas le gain de place mais l'immensité... Pas facile. Le meilleur compromis revient à choisir un bassin du type bainéo, carré. Très large, et équipé d'un pommeau de douche ou d'une colonne fixée sur un mur. Il ne vous reste qu'à profiter de cette salle de bains spacieuse. 

mardi 29 avril 2014

Conception des salles de bains

Conception des salles de bains




Le principal problème d'agencement d'une salle de bains consiste à utiliser le mieux possible un espace restreint et à concilier les aspects pratiques et esthétiques. Vous trouverez dans cet article la description des techniques qui permettent d'y répondre, en soulignant les paramètres permanents applicables à tout agencement. Toutefois, chaque pièce impose des dispositions particulières en fonction de sa surface et de la géométrie de son périmètre. Nous passons donc en revue les méthodes à suivre pour rechercher l'usage le plus pertinent des volumes, afin que la salle de bains soit une pièce pratique et agréable à vivre.

Les dimensions de la surface et le nombre d'équipements à y disposer forment les contraintes de base de l'agencement de la salle de bains, qui peut également être influencé par le nombre de salles de bains dans le logement et par la fréquentation régulière de chacune. Compte tenu de l'aspect très fonctionnel de cette pièce, il faut implanter chaque équipement de manière à rendre son utilisation la plus pratique possible. La « surface d'activité » de chaque appareil - représentée par un contour rouge sur les schémas - englobe la zone où se tient la personne qui s'en sert. Mais on ne doit pas négliger la facilité à se déplacer dans la pièce et son ambiance esthétique générale, deux paramètres qui contribuent grandement à l'impression de confort.

Grande salle de bains




On peut penser que plus une salle de bains est grande, plus elle permet d'implanter un nombre important d'appareils, et plus il est donc facile de l'agencer. En réalité, ce sont les pièces les plus petites qui s'agencent le plus facilement, puisque le nombre d'équipements qu'elles peuvent contenir est forcément très limité. En général, les grandes salles de bains sont souvent encombrées d'une multitude d'appareils et d'accessoires. De plus, il est fréquent que plusieurs personnes y séjournent en même temps, et il faut donc bien séparer les surfaces d'activité.

Salle de bains familiale




Quand une seule salle de bains sert pour toute une famille, Il faut faire des compromis en fonction de l'espace disponible. On bénéficie d'une plus grande souplesse en choisissant des équipements assurant un gain de place, comme une cabine de douche à coin coupé ou un combiné radiateur/ sèche-serviettes. Malgré tout, on peut difficilement éviter que certaines surfaces d'activité ne se chevauchent, mais il faut réduire ces chevauchements à un minimum pour ne pas compromettre le confort des usagers de la pièce.

Mini-salle de bains




Dans un studio, il faut utiliser intelligemment chaque centimètre carré d'espace disponible. Fort heureusement, il est rare que plus d'une personne y séjourne à la fois, ce qui simplifie le problème de la répartition des surfaces d'activité, en pratique réduites à une seule zone, la plus centrale possible. Le critère dominant est alors l'accessibilité individuelle à chaque équipement, puisqu'on n'en utilise en principe jamais deux en même temps. Dans un espace vraiment trop exigu, on peut placer une baignoire d'angle, ou mieux encore la remplacer par une douche placée dans un angle.

Les meubles de salle de bains

En dehors des appareils sanitaires, forcément fixés en place, la salle de bains comporte toujours plus ou moins de meubles de rangement pour la parfumerie, les soins du corps et le linge de toilette. Il existe des gammes d'éléments assortis autour d'un style, qu'on choisit habituellement en harmonie avec celui des appareils sanitaires. Mais on peut préférer mettre la pièce en valeur en optant pour un style tranché par rapport au reste

Si vous êtes suffisamment habile et expérimenté, vous pouvez construire votre ameublement de salle de bains. Mais la majorité des bricoleurs se limitent à Acheter des meubles en kit et à les mettre en place. Dans tous les cas, le choix des matériaux et des techniques d'assemblage des éléments est important, pour un mobilier qui va rester dans une ambiance très humide et être fréquemment manipulé par des mains mouillées.

Quelques méthodes simples permettent de réaliser un agencement parfaitement intégré. La plus courante consiste à encastrer tous les appareils sanitaires dans des éléments d'ameublement. Pour renforcer cet aspect de la pièce, des lambris ou des cadres assortis aux meubles peuvent entourer la cabine de douche et recouvrir le tablier de la baignoire. Ces panneaux ont en outre un rôle appréciable pour masquer les canalisations. En conséquence, ils doivent souvent comprendre une trappe d'accès ou être amovibles pour permettre d'accéder très facilement aux siphons des appareils.

L'autre méthode couramment employée pour masquer tous les équipements inesthétiques consiste à les recouvrir de coffrages. Ceux-ci peuvent d'ailleurs offrir quelques volumes de rangement en remplacement des meubles spécialisés. La réussite de ce type d'aménagement tient à la qualité des structures des coffrages et à l'esthétique de leur revêtement, qui doit s'harmoniser parfaitement avec le décor général de la pièce.

Les appareils sanitaires doivent être soigneusement fixés pour ne pas prendre de jeu, ce qui décollerait ou fissurerait leurs joints d'étanchéité par rapport aux murs et créerait ainsi des infiltrations d'eau aux effets sournois et ravageurs. Le même soin doit être apporté aux raccordements, d'une part des arrivées d'eau, d'autre part de l'évacuation des eaux usées, pour assurer un fonctionnement optimum et régulier de chaque appareil. Si les détails peuvent varier selon les matériels, les règles générales d'installation sont toujours les mêmes.

 1-Baignoires

Quelles que soient leurs dimensions et formes, toutes les baignoires doivent être raccordées à une alimentation en eau chaude et en eau froide, et leur bonde de vidange connectée à une conduite d'évacuation. Mais dont le fonctionnement conditionne le confort d'utilisation de la baignoire. Assurez-vous de ce parfait fonctionnement avant de les masquer au regard.

2-Lavabos

On peut répartir les lavabos en deux catégories d'après leur mode de fixation : en applique murale ou sur une colonne. La première catégorie s'apparente aux vasques portées par un meuble ou encastrées dans une tablette. Par ailleurs, la technique de montage de la robinetterie diffère selon que les robinets sont fixés sur le lavabo lui-même ou sur le mur au-dessus de la vasque. En revanche, le raccordement de l'évacuation ne peut différer qu'en fonction de remplacement de la sortie du siphon par rapport à l'axe de la vasque.

3-Toilettes

Comme il ne nécessite qu'une arrivée d'eau froide, le raccordement d'une cuvette de W.-C. paraît plus simple que celui d'une baignoire, d'une douche ou d'un lavabo. Néanmoins, il faut soigner particulièrement l'évacuation de la cuvette, compte tenu de la compacité et de l'activité corrosive des effluents qu'elle véhicule. Dans les configurations « gain de place » le réservoir est séparé de la cuvette, parfois encastré. Il existe des berceaux qui permettent d'encastrer le réservoir et de suspendre la cuvette en dessous. Il est recommandé d'équiper le réservoir d'un système de chasse à deux régimes, économiseur d'eau.

Éléments d'agencement

Quand les dimensions de la pièce le permettent, vous pouvez la meubler d'éléments muraux assortis pour composer un ensemble à la fois pratique et esthétique.

Les appareils sanitaires peuvent être intégrés dans certains des éléments spécialement conçus à cet effet pour obtenir un agencement harmonieux. L'image ci-dessous présente la panoplie à peu près complète des éléments qui peuvent participer à l'agencement d'une salle de bains.



Plomberie

La salle de bains reste le principal domaine du plombier, bien plus que la cuisine, en raison de la diversité et du nombre des canalisations de distribution d'eau froide et d'eau chaude et des conduites d'évacuation des eaux usées. Le cheminement de certaines tuyauteries peut être modifié pour pouvoir les cacher derrière des équipements.

Électricité


 L'installation électrique d'une salle de bains doit respecter des normes de sécurité strictes, avec interdiction de tout appareil ou circuit électrique dans le volume englobant la baignoire ou la douche. Les carcasses métalliques des équipements doivent être reliées à la terre via un conducteur de protection.